Favoriser la pratique libre du sport

Fiche programmatique

« Les activités physiques et sportives constituent un élément important de l’éducation, de la culture, de l’intégration et de la vie sociale. Elles contribuent notamment à la lutte contre l’échec scolaire et à la réduction des inégalités sociales et culturelles, ainsi qu’à la santé. La promotion et le développement des activités physiques et sportives pour tous, notamment pour les personnes handicapées, sont d’intérêt général ». (Code du sport, article L.100-1)

Nous souhaitons développer des valeurs d’accès au sport pour tous sans discrimination sociale ou physique primant sur la seule valeur de compétition. L’un des objectifs est en particulier d’accueillir le maximum de Lilasiens désireux de pratiquer une activité quel que soit leur niveau.

Pour cela, nous proposons de :

  • Soutenir plus démocratiquement les associations sportives
  • Développer la pratique libre du sport

Aux Lilas, il existe de nombreuses associations sportives mais peu de lieux et/ou d’occasions pour pratiquer le sport de façon libre (et gratuite). Il n’existe pas de parcours sportif, pas de Skate Park, ni de tables de ping pong en accès libre ou encore des panneaux de baskets facilement accessibles…

Le développement de la pratique libre du sport passe en premier lieu par une réappropriation de l’espace public par tous et par des choix d’aménagements de la ville qui permettront de développer les circulations douces. Nous devons redonner une place au vélo et à la marche/footing aux Lilas.

Outre cette réappropriation, notre proposition comprend trois axes :

  1. Rendre les structures existantes plus accessibles
    Le parc municipal des sports, les terrains situés à côté du centre de loisirs, la piscine, les terrains de tennis municipaux sont sous-exploités car peu accessibles, notamment aux enfants/adolescents non accompagnés. En s’appuyant sur le développement des circulations douces et sur des extensions d’horaires (et de parcours du Tillbus), nous pouvons développer simplement et significativement leur utilisation.
  2. Ajouter des structures plus conviviales et plus centrales.
  3. Favoriser l’organisation d’événements ludiques, permettant de faire découvrir les différentes activités au plus grand nombre, tous milieux et âges confondus et de favoriser la mixité sociale. P.ex. « des journées découverte » ou des tournois au Parc Lucie Aubrac.

 

Démarche de mise en œuvre:

Pour l’aménagement de terrain de proximité dans les quartiers , nous nous appuierons sur les idées et demandes qui émergeront dans les comités de quartier.

L’appel à idées peut également être fait en partenariat avec le collège, le lycée, le service jeunesse.

 

Exemple de ce qui peut être fait

arbre_a_basket1

Arbre à basket à Nantes

parc-ping-pong-parisTables de ping-pong à Paris

 

 

 

 

Une charte des associations sportives 

Pour assurer une pratique du sport pour tous, sans discrimination, une « Charte municipale du sport » sera co-élaborée avec les associations sportives.

Elle permettra d’établir et de consigner les engagements respectifs des uns et des autres.
Elle garantira que la répartition des aides entre les différents clubs est faite de façon transparente, et en accord avec une éthique et une déontologie sportives partagées par les différents acteurs.
La signature de cette charte conditionnera le soutien à l ‘association. Ce soutien se fera notamment par le prêt des installations et du matériel et l’allocation de subventions et la mise à disposition de moyens de transport.

L’équipe municipale peut ainsi agir sur la pratique sportive au sein de la ville en modulant les subventions et les créneaux horaires pour encourager des pratiques non discriminatoires.
La charte sera rédigée de façon collaborative.
Nous réunirons l’ensemble des représentants des clubs existants et/ou des personnes souhaitant mettre une activité sportive en place.