Nos réponses à l’ARIVEM

Collecte sélective des biodéchets

Voici nos réponses au questionnaire de l’ARIVEM, association militant contre le projet d’usine de TMB-Méthanisation du SYCTOM à Romainville

L’ARIVEM POSE AUX CANDIDAT(E)S LES CINQ QUESTIONS SUIVANTES

1
Êtes-vous favorable au projet d’usine de TMB-méthanisation à Romainville-Bobigny,
que ce soit dans sa version d’origine ou dans la version légèrement modifiée par URBASER et le SYCTOM ?
Qu’est-ce qui motive votre position ?

En ce qui concerne la question du projet d’usine de TMB-méthanisation de Romainville, nous nous prononçons contre. Non pas que nous soyons opposés au procédé de méthanisation qui permet de valoriser nos biodéchets en produisant de l’énergie et du compost ; mais le système de Tri Mécano-Biologique nous parait être une solution dispendieuse et qui n’est pas encore au point. De plus, le dimensionnement de l’usine nous semble dangereux dans une zone aussi densément peuplée.

2
Si vous n’y êtes pas favorable :
a) Vous opposerez-vous à tout projet de traitement des ordures  faisant appel au procédé de TRI MECANO BIOLOGIQUE ?
b) Si URBASER et le SYCTOM maintiennent leur projet, même modifié, que ferez-vous concrètement pour empêcher que cette usine soit construite ?

Nous nous opposerons à tout projet incluant la technologie TMB et ferons connaître notre position et nos propositions aux responsables du SYCTOM afin de manifester notre opposition au projet de TMB-méthanisation de Romainville.

3
Vous engagez-vous à mettre en place dans votre commune, dès le début de votre mandature, une collecte sélective en porte-à-porte des biodéchets?

Nous défendons l’idée d’une collecte sélective des biodéchets sur la ville des Lilas avec la distribution, par la municipalité, de petits bacs dédiés. Nous souhaitons qu’une étude soit réalisée afin d’envisager la valorisation de cette collecte sur notre territoire et éviter ainsi des transports inutiles (petite unité de production de bio-gaz et/ou centre de compostage). Nous soutenons aussi le développement du compostage domestique en pavillon et en habitat collectif et, en parallèle, la création de jardins partagés.

4
Vous engagez-vous à favoriser la création d’emplois locaux dans le domaine de la sensibilisation et de la formation des habitants au tri?

Nous nous engageons à créer des postes d’Ambassadeurs pour :

  • accompagner les habitants dans le tri de leurs déchets afin d’optimiser le taux de recyclage.
  • sensibiliser les habitants à la réduction de leur production de déchets.
  • mener des actions de sensibilisation auprès des entreprises et commerces. – mener des actions dans les écoles de la ville.

Nous nous engageons aussi à mener des campagnes régulières de sensibilisation aux éco-gestes (ici réduction des emballages) et à la limitation du gâchis grâce aux espaces publicitaires libérés par une révision du Règlement Local de Publicité afin de réduire la place de la pub sur la commune et ainsi limiter son influence dans les comportements de consommation.

De plus, nous portons le projet d’une ressourcerie au Lilas, espace de récupération d’objets ou vêtements destinés à être donnés, ainsi que la mise en place d’un site internet dédié. Nous encouragerons la création de recycleries : réparation et recyclage d’objets afin d’optimiser leur durée de vie comme par exemple les cyclofficines pour les vélos.

5
Comptez-vous réclamer le retour aux municipalités de la compétence de la collecte et du traitement des déchets dans le cadre de la future Métropole du Grand Paris?

Nous nous prononçons pour le retour à une gestion publique de la collecte des déchets couplé à la mise en place d’une REOM (Redevance d’Enlèvement sur les Ordures Ménagères) à la place de la l’actuelle TEOM (Taxe d’Enlèvement sur les Ordures Ménagères) basée sur la taxe foncière. Le principe de la REOM est de payer en fonction de la quantité de déchets que l’on produit afin d’inciter à leur réduction.
Quant à la question du traitement, nous souhaitons que la municipalité organise la valorisation de la part fermentescible de nos déchets. Mais nous ne pensons pas que le traitement de l’ensemble des déchets soit envisageable à l’échelle de notre ville. Nous privilégions la mutualisation de cette opération.

Pour plus de détail sur notre programme, nous vous invitons à consulter notre site internet http://leslilas-autrement.fr/notre-projet/

, , , , ,

Comments are closed.